Nouakchott au cœur des réflexions sur l’audiovisuel numérique lors d’un forum international

Les 16 et 17 novembre derniers, la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) a été l’hôte du Réseau Francophone des Régulateurs des Médias (REFRAM) lors d’un forum international à Nouakchott. Placé sous le thème « l’audio-visuel à l’ère du numérique : acquis et défis », cet événement a été une plateforme de discussions approfondies sur les enjeux et opportunités découlant du développement de l’audiovisuel dans le contexte de la transformation technologique de l’industrie numérique.

Le forum a servi de cadre de réflexion où les acteurs de l’audiovisuel ont débattu des nouvelles approches nécessaires pour s’adapter à la rapide évolution technologique de l’industrie numérique. Il a également abordé les préoccupations et aspirations des régulateurs dans un contexte où le numérique redéfinit les relations entre les régulateurs et les acteurs du secteur.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la HAPA, M. Housseine Ould Meddou, a insisté sur l’importance de respecter les droits fondamentaux des citoyens, mettant en avant l’engagement du pays dans une réforme des médias initiée par le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Ould Meddou a évoqué l’expansion des pouvoirs de la HAPA et les modifications de la loi 022-2022 visant à améliorer les conditions des professionnels des médias. Il a également annoncé l’imminence de lois relatives au service électronique, au journalisme professionnel, au journalisme privé, aux radios privées et aux télévisions communautaires, ainsi qu’aux cartes de presse.

M. Mohamedou Ould Mohamed Lemine, responsable des chaînes satellitaires privées en Mauritanie, a souligné la transformation radicale de l’espace audiovisuel en Mauritanie depuis l’approbation de la loi n° 045-2010. Il a mis en avant les changements notables après l’octroi de licences de diffusion à un groupe de chaînes de radio et de télévision.

Le président de l’Autorité générale de Régulation de l’Audiovisuel et des Communications numériques en France, M. Roche Olivier Maistre, a salué les bonnes relations entre la HAPA et l’ARCOM, formalisées par un accord signé en avril dernier. Maistre a souligné l’importance de la coopération internationale dans la régulation des médias, annonçant qu’une délégation de son institution s’était rendue à Nouakchott la semaine suivante.

🇬🇧