L’Africa Media Festival revient en force pour sa deuxième édition

Après le succès retentissant de son lancement en 2023, l’Africa Media Festival (AMF) revient pour sa deuxième édition, mettant en lumière le dynamisme du secteur médiatique sur le continent. L’année précédente, cet événement inaugural avait réuni plus de 650 participants originaires de 18 pays africains et au-delà, donnant lieu à des débats cruciaux sur les défis et les triomphes du panorama médiatique africain.

Pour cette nouvelle édition, l’Africa Media Festival 2024 s’annonce comme un rassemblement sans précédent d’innovateurs, de leaders d’opinion et d’acteurs du changement. La diversité des participants, qu’ils soient investisseurs, bailleurs de fonds, propriétaires de médias, représentants de la société civile, journalistes, créatifs ou responsables gouvernementaux, promet de créer un réseau dynamique prêt à repousser les limites des médias africains.

C’est le Baraza Media Lab qui aura l’honneur d’accueillir ce deuxième festival annuel des médias africains. L’événement se tiendra les 21 et 22 février 2024 au prestigieux Musée national de Nairobi, au Kenya, offrant ainsi un cadre stimulant pour les échanges et les discussions.

L’objectif de cette année est de célébrer les dernières innovations dans le secteur des médias. Les participants auront l’opportunité d’explorer les tendances émergentes et les pratiques basées sur des données probantes visant à renforcer l’indépendance des médias sur le continent.

« Nous voulons que le festival de cette année soit un espace qui fasse émerger les tendances futures, une occasion de regarder à l’horizon les grandes tendances qui façonnent l’écosystème des médias », a déclaré Christine Mungai, conservatrice en chef au Baraza Media Lab et conservatrice du festival pour l’événement de cette année. « Rejoignez-nous dans cette exploration réfléchie de l’innovation dans le présent et de la vision de l’avenir », a-t-elle ajouté.

L’événement de deux jours s’annonce comme une plateforme de rencontre incontournable pour toutes les parties prenantes du secteur, réunissant investisseurs, propriétaires de médias, représentants de la société civile, influenceurs des médias sociaux, journalistes, créatifs et représentants gouvernementaux. Chacun contribuera à enrichir les discussions et à stimuler le développement continu du paysage médiatique africain. L’Africa Media Festival (AMF) s’impose ainsi comme un catalyseur essentiel pour l’évolution positive du secteur, propulsant l’Afrique vers de nouveaux horizons médiatiques.

🇬🇧