Réforme audiovisuelle en Côte d’Ivoire : Garantir l’équité dans la diffusion TV

Dans une récente décision, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) de Côte d’Ivoire a pris des mesures significatives visant à assurer des relations équitables entre les distributeurs de chaînes de télévision et les chaînes gratuites de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Cette initiative, adoptée lors de la séance du 28 mars 2024, vise à établir des règles claires pour promouvoir des interactions fluides et favorables aux téléspectateurs.

L’une des principales dispositions de cette décision concerne la qualité de diffusion. Selon la HACA, les distributeurs sont tenus de fournir aux chaînes gratuites de la TNT toutes les normes techniques nécessaires pour garantir un signal de qualité équivalente à celui des chaînes payantes, sans conversion technique supplémentaire. Cette mesure vise à maintenir une expérience de visionnage uniforme pour les téléspectateurs. En cas de modifications des normes techniques, les distributeurs doivent informer les éditeurs de chaînes gratuites dans un délai raisonnable pour faciliter leur adaptation. De plus, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) exige que les distributeurs maintiennent l’intégrité du signal des chaînes gratuites, évitant toute coupure non spécifiée par la décision.

Un autre aspect important concerne le délai de diffusion. Les distributeurs doivent assurer une diffusion simultanée aussi proche que possible des événements en direct, facilitant ainsi une expérience synchronisée pour les téléspectateurs. La promotion équitable des chaînes est également un point crucial. Les distributeurs sont tenus de traiter équitablement les chaînes gratuites par rapport à celles qu’ils éditent, en assurant notamment un traitement équilibré lors de la diffusion d’événements sur plusieurs chaînes.

En ce qui concerne la distribution par des tiers, les chaînes gratuites de la TNT ne peuvent être intégrées dans les offres commerciales des distributeurs sans leur consentement préalable. Si une telle distribution est initiée sans accord, elle doit être retirée dans les quinze jours suivant la demande.

Ces mesures sont destinées à garantir un traitement équitable des chaînes gratuites de la TNT, à assurer la simultanéité de diffusion et à maintenir des normes de qualité élevées dans l’industrie audiovisuelle ivoirienne. La HACA vise ainsi à favoriser un environnement propice au développement harmonieux des relations entre distributeurs et éditeurs, dans l’intérêt supérieur des téléspectateurs.

🇬🇧