Retour sur l’assemblée générale annuelle de l’Institut ghanéen des relations publics (IPR)

Le récent sommet national organisé par l’Institut ghanéen des relations publics (IPR) a été une tribune importante pour les professionnels des RP et de la communication. Sous le thème « L’expérience des relations publics à l’ère de la désinformation et de la surcharge d’informations », l’événement a été marqué par des débats stimulants et des échanges d’idées pour répondre aux défis croissants dans ce domaine crucial.

Pendant trois jours, les participants ont exploré les complexités de la communication dans un monde où la désinformation et la surabondance d’informations posent des défis sans précédent. Des experts du secteur, des universitaires et des praticiens ont partagé leurs expériences et leurs stratégies pour naviguer avec succès dans ce paysage en constante évolution.

L’un des points forts du sommet a été la discussion sur le rôle émergent de la technologie, en particulier de l’intelligence artificielle (IA), dans les pratiques de relations publics. Les intervenants ont souligné que si l’IA offre des possibilités de traitement de données sans précédent, la créativité humaine reste essentielle pour créer des stratégies de communication efficaces et authentiques.

M. Mawuko Afadzinu, président sortant de l’IPR, a souligné l’importance de combiner les capacités technologiques avec le professionnalisme humain pour relever les défis actuels. Il a également noté que l’IA peut jouer un rôle crucial dans la lutte contre la désinformation en suivant le sentiment des gens, mais que la vérification des faits reste une priorité absolue pour les professionnels des relations publics.

Dans un paysage médiatique où les fausses nouvelles peuvent se propager rapidement, la nécessité de vérifier les faits est devenue plus cruciale que jamais. Les participants ont souligné l’importance de rester fidèles à l’intégrité et à la véracité des informations, même dans un environnement politiquement polarisé.

L’assemblée générale annuelle de l’Institut ghanéen des relations publics (IPR), a également été l’occasion pour les membres de façonner l’avenir de l’organisation. Des discussions animées ont eu lieu sur les réalisations de l’année précédente et les orientations stratégiques pour l’année à venir, soulignant l’engagement continu de l’IPR envers l’amélioration de la pratique des relations publics au Ghana.

En clôture de cet événement crucial, un moment fort a été l’élection d’un nouveau bureau à la tête de l’IPR Ghana. C’est Madame Esther Cobbah, une spécialiste chevronnée de la communication, forte de plus de 40 ans d’expérience, qui a été choisie pour présider aux destinées de cette organisation. En tant que CEO et principal stratège en communication de l’agence Strategic Communications Africa Ltd. (Stratcomm Africa), Madame Cobbah apporte une expertise inestimable et une vision stratégique pour guider l’IPR vers de nouveaux sommets. Nous reviendrons certainement sur cette belle actualité pour suivre de près les développements futurs sous sa direction.

🇬🇧