Collaboration renforcée entre dirigeants et experts en RP : Retour sur le symposium national de l’Association Ougandaise des Relations Publics (PRAU)

En une convergence sans précédent, des professionnels des relations publics (RP) et des PDG se sont réunis lors du Symposium National de l’association ougandaise des relations publics (PRAU) pour combler le fossé entre les attentes des dirigeants et les capacités des RP. Tenue au Golf Course Hotel de Kampala, cette troisième édition annuelle, organisée par l’Association des Relations Publics de l’Ouganda (PRAU), visait à favoriser la compréhension mutuelle et la collaboration.

Le symposium de cette année s’est concentré sur le rôle indispensable, mais souvent négligé, des relations publics dans le succès des organisations. Des hauts dirigeants de divers secteurs ont partagé leurs perspectives sur les fonctions critiques des RP et les attentes qu’ils ont envers les professionnels de la communication.

L’Importance de la stratégie proactive en RP

Monsieur Sanjay Rughani, PDG de la Standard Chartered Bank Uganda, a prononcé le discours d’ouverture, soulignant la nécessité pour les praticiens des RP de penser et de stratéger de manière proactive pour leurs dirigeants. « La pratique des RP exige des praticiens qu’ils puissent réfléchir pour leurs dirigeants et s’engager constamment avec les clients pour communiquer efficacement. Chaque fois que vous gérez une crise, vous bâtissez votre réputation », a déclaré M. Rughani.

Le rôle pivotal des relations publics dans l’Image du Pays

L’Honorable Thomas Tayebwa, Vice-président du Parlement et Invité d’Honneur, a mis en lumière le rôle crucial des RP dans la formation de l’image du pays. « Pour quoi l’Ouganda est-il connu ? » a-t-il interrogé, incitant les professionnels des RP à promouvoir activement les réalisations et la croissance de l’Ouganda. Il a également noté les défis auxquels sont confrontés les praticiens, souvent sollicités uniquement en temps de crise sans disposer de suffisamment d’informations. « Nous ne faisons appel à vous que lorsqu’il y a un problème, ce qui n’est pas toujours la meilleure manière de procéder », a-t-il remarqué.

Perspectives des dirigeants sur les attentes envers les relations publics

D’autres PDG notables ayant contribué au symposium comprenaient : Dr. Barirega Akankwasah, Directeur Exécutif de la NEMA, John Musinguzi Rujoki, Commissaire Général de l’URA, et Nicholas Lutakome, PDG de CIC Insurance. Ces leaders ont fourni des perspectives inestimables sur ce que les dirigeants attendent des praticiens des RP et comment ces professionnels peuvent démontrer leur valeur et progresser dans leur carrière. Le consensus était clair : les relations publics doivent justifier leur existence en décomposant efficacement des messages complexes et en s’intégrant dans le tissu des entreprises qu’elles représentent.

Discussions et compétences clés en RP

Les discussions en panel avec des responsables de la communication de haut niveau ont montré le fonctionnement complexe de la fonction RP, soulignant la nécessité de démontrer un impact tangible. Les praticiens ont été encouragés à se tenir au courant des compétences évolutives requises dans le paysage volatil et multifacette des relations publics d’aujourd’hui. La compréhension et l’articulation des enjeux complexes à des publics divers ont été mises en avant comme une compétence clé.

Plateforme d’apprentissage et d’engagement

Le symposium a également servi de plateforme d’apprentissage et d’engagement au sein de la communauté RP, offrant aux nouveaux entrants et aux étudiants une introduction à la profession. Tina Wamala, Présidente de l’association ougandaise des relations publics (PRAU), a déclaré : « C’est à travers ces engagements continus et cet apprentissage partagé que nous nous pousserons et découvrirons des possibilités qui nous permettront d’avoir un impact significatif pour nos organisations, la société et l’Ouganda. »

🇬🇧